Tfoot

Y a du monde au ballon !

  • Présentation

    Après 3 ans de mauvais résultats, changements de rédacteurs et refonte de sa charte graphique, Tfoot a décidé de réagir pour quitter le ventre mou de la blogosphère.

    Un nouveau projet sur le long terme, destiné à (re)trouver le plus haut niveau au plus vite. Analyses offensives, référencement malin et stabilité graphique, l’ambition est de retour du côté de Tfoot.

    La lourde tâche de ramener le blog vers les sommets a été confiée à Félix, rédacteur du cru, dont le charisme digne de Jeremy Clément et l’expertise tactique rappelant un certain Raymond Domenech, ne manquera pas de passionner les foules.

Posts Tagged ‘lloris’

France/Chine, les notes

Posted by Félix sur 4 juin 2010

Décidément de pire en pire… Après l’inquiétante performance contre la Tunisie, les bleus ont touché le fond en perdant face aux non-mondialistes chinois, ça commence à puer, mais alors une infection !

Lloris (4) : Rien à faire…ou presque, avec une grosse faute de main sur un ballon flottant certes, mais pile dans l’axe du but.

Sagna (3) : On ne l’a pas vu. On se répète, mais Réveillère, entré en seconde mi-temps, n’a pas vraiment fait mieux, ce qui n’est pas étonnant après si peu de minutes dans les jambes…

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Coupe du Monde 2010, Equipe de France | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tfoot’s : Equipe Type L1

Posted by Félix sur 7 mai 2010

Bon, je vais pas passer par 4 chemins, je vais d’abord montrer la compo, et après parler des joueurs, histoire de pas obliger tout le monde à lire.

Ne me demandez pas pourquoi y a le logo du TFC, c'est le générateur de compo qui l'a mis, puis Lisandro est en pointe, pas meneur !

Pour les feignants, vous pouvez vous arrêter là et retourner sur Facebook pour vous détaguer de photos compromettantes, pour les courageux, c’est parti !

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Tfoot's | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mais où on va ?

Posted by Félix sur 1 avril 2010

A un mois de la sélection de l’ami Raymond, le jour de la ste Estelle (oui, oui, il a osé), dans quel état se trouve notre chère équipe de France ?

Gardien

Lloris constitue l’une des rares satisfactions de l’équipe. Il a su prendre sa place de numéro 1 et le confirme chaque semaine, reste à voir ce qu’il donnera dans une grande compétition avec l’équipe de France. Derrière lui, Mandanda et Carrasso devraient compléter, mais on s’en fiche un peu.

Latéral droit

On sent un vrai manque à ce poste en France depuis la retraite de Sagnol. Faute de mieux, Bakary Sagna s’est imposé, sans jamais convaincre, notamment offensivement. Fanni, pourtant inexpérimenté au haut niveau, semble tenir la corde pour être la doublure, plus pour sa puissance que pour une réelle supériorité par rapport à Chalmé la pleureuse.

Latéral Gauche

Si on n’a pas grand monde à droite, c’est l’embouteillage « A GAUCHE, A GAUCHE ». En club, Evra est clairement au dessus du lot par son niveau actuel (contrairement à Clichy) et son expérience (comparé à l’excellent Trémoulinas). Néanmoins, Pat’ n’a jamais rien fait en équipe de France, moins à l’aise, moins explosif, il est loin d’être indiscutable.

Défense centrale

Entre un Gallas qui a rechuté contre Barcelone, et qui reviendra hors de forme pour la Coupe du Monde (pas de panique, il a la carte, il jouera quoiqu’il arrive) et un « numéro 2 » introuvable, la défense centrale est la très grosse interrogation (oui, plus que les autres, c’est dire). On parle de Ciani et Rami, mais perso,  je trouve ces mecs assez surfaits. Ciani multiplie les erreurs ces derniers temps, surtout au haut niveau, tout comme Rami, calamiteux à chaque gros match d’Europa League (Valence, Liverpool). Escudé, qui nous fait une connerie par match en bleu (le coup de la poisse, je veux bien une ou deux fois, mais après c’est du Zubar), n’a pas sa place dans les 23, au contraire de son coéquipier Squilacci qui semble être la moins mauvaise solution, sachant que Mexès,  ne joue même plus à la Roma, et que Planus, pourtant excellent, n’a jamais été testé.

Un grand point d’interrogation donc…
Récupérateur/Relayeur

Le problème est ici plus tactique qu’autre chose. Le duo Toulalan/Diarra aligné à la vie à la mort par Raymond se marche sur les pieds mais est surtout trop juste dans la première relance. Aujourd’hui, la France est la dernière des grandes nations à jouer avec deux récupérateurs purs, quand les autres préfèrent placer un (voire deux) relayeur, capable de poser et orienter le jeu par des transversales de 30-40m que Toulalan ne réussit jamais. Il serait donc plus intelligent de faire reculer Gourcuff à ce poste, ou alors tenter Nasri (mais il me semble trop juste dans la récupération). Sinon, Benoit Cheyrou est un titulaire indiscutable à l’OM depuis 3 ans, mais à 2 mois de la Coupe du Monde, cela semble être un peu tard.

Ailier Gauche

A ce poste, Domenech a fait l’erreur de ne pas clarifier les choses. Peut-on réellement laisser un Henry physiquement à la ramasse à un poste qui lui demandera autant d’effort ? Evidemment non. Après, il s’agit de choisir entre Ribéry et Malouda. Je veux bien avouer que Malouda n’est pas le pire footballeur du monde ( !!!), mais je conserve de sérieux doutes sur sa capacité à flamber dans un grand match, donc pas contre Wigan. Vu le néant collectif de l’équipe de France, il ne faut pas négliger que le guyanais est très dépendant du collectif qui l’entoure, au contraire d’un Ribéry, qui n’a besoin de personne pour faire la différence. Néanmoins, il serait peut-être temps que le bavarois se réveille et pense à autre chose qu’à son futur contrat, car sa situation commence à lasser.

Ailier droit

Dans l’esprit de Raymond, c’est Ribéry qui devrait occuper ce poste. Malheureusement, Franky n’est vraiment pas à l’aise sur le côté droit, et ce n’est pas nouveau. Les alternatives sont l’inutile Anelka, l’explosif (mais lent) Sidney Govou voire Ben Arfa ou Ménez, mais je doute que le Ray tente ce coup de poker.

Meneur de jeu

Gourcuff, après des moments difficile, revient plutôt bien. De toute façon, il n’y a absolument aucune concurrence à ce poste.

Attaquant de pointe

Henry sur les rotules, Anelka qui ne fait jamais rien de bon en équipe de France (à part des petits ponts dans le rond central contre la Lituanie), Gignac qui a marqué 5 buts cette année, reste Benzema… ah nan, Higuain, l’homme qui ne marque que contre Xerez et Getafe lui a piqué sa place. Bref, rien de bien rassurant là aussi.

Coach

Erf…

Conclusion

Bon on conclue un peu, parce que ça fait un peu long tout ça, au final l’équipe de France a : un bon gardienun bon meneur de jeumais elle a aussi : un latéral droit qui n’a pas un fait un bon match en sélection, une défense centrale inconnue, un latéral gauche qui doit confirmer son niveau, une paire de récupérateur qui se marche sur les pieds, un ailier droit qui préfère jouer à gauche, un ailier gauche pas au niveau dans les très grands matchs et plusieurs attaquants en méforme, alors Yes We Can ?

Si on sort du groupe, ça sera déjà bien…

Posted in Equipe de France | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lyon en patron

Posted by Félix sur 31 mars 2010

Décidément, ce Lyon version Ligue des Champions me plait vraiment. Soporifique en Ligue 1, le club rhodanien confirme que la C1, c’est son truc.

Hier, Bordeaux n’a pas été en dessous de tout, et aurait très bien pu chercher le nul sans que l’on puisse crier au scandale, preuve de la réelle maitrise de l’événement par les lyonnais.

Au haut niveau européen, dans les matchs à couperet, il est obligatoire de limiter les erreurs au maximum, qui, comme le sait n’importe quel Christian Jean Pierre, se paient cash.

Et à ce petit jeu, Bordeaux s’est vraiment bien loupé en offrant deux buts à son adversaire. Une fois de plus, Ciani a montré de sérieuses limites, tant sur ses relances de niveau L2 que sur sa bourde. Alors oui, c’est bien de se rattraper quand on a fait une connerie (comme contre le Bayern ou Lille), mais c’est pas toujours possible. Au très haut niveau, mieux vaut ne pas faire d’erreur tout court, c’est peut-être moins chevaleresque, mais c’est ça le top niveau.

A l’inverse, côté Lyonnais, même s’il y a eu des erreurs, elle furent bien moins grossière et souvent rattrapées, notamment par Lloris sur un superbe arrêt, mais incomparable à celui de Gordon Banks.

Dans un registre, où elle attend son adversaire pour lui placer des contres foudroyant, l’équipe de Puel est comme un poisson dans l’eau. Pas un gramme de jeu à produire, de l’envie, de l’agressivité et une capacité à se survolter dans les grands rendez-vous, tels sont les ingrédients d’une équipe incapable de gagner un championnat, mais extrêmement dangereuse en Ligue des Champions, qui me rappelle, toutes proportions gardées, le Liverpool de 2005. Bordeaux au contraire, semble ne pas trop savoir réagir dans ces moments où la pression de l’adversaire et l’impact physique s’intensifie, ce qui est propre aux grands matchs européens.

Toutefois, je suis persuadé que rien n’est encore joué, et si Lyon a montré sa supériorité par son expérience hier, on sent que Bordeaux a les armes pour faire sauter le verrou lyonnais au retour, à condition de ne pas trop se louper derrière, ce qui, avec l’immense Lisandro en moins et Bafétimbi Gomis en plus (oui, il est encore moins crédible quand on prononce son prénom), est loin d’être impossible.

Petit bonus, le face à face Banks-Lloris, je persiste et signe, l’un est beau, l’autre est miraculeux.

Félix

Posted in Coupe d'Europe | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lyon lâche prise

Posted by Félix sur 20 avril 2009

Les semaines passent et l’impression de vivre des moments historiques grandit. Plus que jamais, Lyon ne semble plus en mesure de conserver son titre. 1ère des 3 partie d’un dossier sur le titre.

Plus ça va, plus j’ai peur pour Lyon que cette saison se termine en sucette. Revoir ses objectifs à la baisse est une chose (et surtout de la communication dans le cas de Lyon), mais y être réellement confronté en est une autre. Car aujourd’hui, Lyon peut-il légitimement prétendre à un 8ème titre ?

Le Jeu

Dans le jeu, évidemment pas. Une fois de plus, Lyon n’a pas existé ce soir. Certains optimistes s’amuseront à dire que Lyon fut bien en place, mais ça, c’est pas une nouveauté. Aucune créativité ni ambition dans le jeu, une seule occasion franche (sur un exploit de Benzema), le constat est lourd mais toujours le même.
Cette OL version Puel ne m’a jamais vraiment convaincu, si un soir de League des Champions à Florence, mais encore une fois, Lyon avait opéré en contre. Car à force de ne faire que contrer, Lyon a oublié aujourd’hui comment il attaquait. Certes ils jouaient à l’extérieur, certes c’était Bordeaux en face, mais rien n’empêche Lyon de se positionner plus haut ! Je ne crois pas que Puel soit assez con pour demander cela, je vois plus un mélange entre sa frilosité habituelle et un manque de confiance de son équipe.

Les gars

Car Lyon, cette année, quand il n’est pas en confiance, devient plus que banale. Lloris, certes talentueux, n’a pas encore le mental qu’avait un Coupet (que je n’aimais pas particulièrement pourtant), en témoigne son extrême fébrilité, notamment dans les airs. Juninho, si indispensable à cet OL septuple champion de France, n’existe plus que par ses coups de pieds arrêtés (et ses coups tout court), et encore, sans briller autant que par le passé. Benzema quant à lui, qui aura longtemps tenu l’équipe à flot cette saison, est désespérément seul à la pointe de cette attaque, lui demander d’assurer 38 journées à ce rythme est donc une hérésie, mais quand son seul et unique remplaçant se nomme Piquionne -encore triste à voir-, il n’y a pas de quoi être rassuré, au point de se demander comment certains observateurs peuvent encore penser que l’OL possède le meilleur effectif.

Bon ok j'arnaque il l'a pas touché là, n'empêche qu'à part foutre des coups Juninho en ce moment...

Bon ok j'arnaque il l'a pas touché là, n'empêche qu'à part foutre des coups Juninho en ce moment...

Et maintenant ?

Des Owimbowé, Owimbowé, Owimbowé semblent flotter dans l’air (et je ne prononce pas le nom de Greg Wimbé bizarrement), de là à dire que le Lyon est mort ce soir il ne faut pas exagérer. L’argument des lyonnais pendant toute la semaine qu’ en gagnant tous les matchs, ils seraient champion est désormais faux, et avec Marseille à 4 points et Bordeaux qui passe devant, Lyon devra compter sur deux défections d’équipes qui n’ont plus que le championnat à jouer, j’y crois donc moyen, même si mathématiquement rien n’est joué.

L’objectif ne serait il donc pas plutôt d’assurer une place dans le trio de tête avant tout ? Etre resté leader si longtemps avec un niveau de jeu si médiocre n’a surement pas aidé Lyon. L’équipe n’a désormais que 6 matchs pour trouver une identité, une envie, une qualité de jeu qu’elle n’a jamais eu jusqu’ici, et quand on sait que Lyon reçoit le PSG très à l’aise à l’extérieur Vendredi, cela ne pousse pas à l’optimisme.

Seconde partie du billet avec Bordeaux, auteur d’un gros match ce soir.

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Un fauteuil pour six (1/3)

Posted by Félix sur 23 mars 2009

Rarement, la Ligue 1 aura proposé autant de prétendants à la course au titre, et ce à 10 journée de la fin, tour d’horizon des forces en présence.

Lyon, favori naturel

Le club rhodanien occupe la première place du classement depuis la 5ème journée, tranquille pendant la majeure partie de la saison, il voit aujourd’hui revenir la meute. Plus que moyens face à Sochaux, sauvés par Lloris à plusieurs reprises, les lyonnais n’affichent pas une confiance folle en ce moment avec des individualités très en dessous de leur niveau. Benzema, Juninho, Cris et les autres ne sont que l’hombre d’eux même, le tout dans un schéma de jeu peu lisible.

Reste que Lyon n’a toujours pas quitté son précieux et a toujours su réagir dans les moments compliqués. Difficile donc de ne pas penser que les hommes de Puel ne seront pas très loin de la victoire finale, peut être plus grâce à leur mental qu’à un véritable talent.

Marseille, la bonne année ?

Cela fait bien longtemps que l’on n’a pas vu l’OM aussi bien placé à ce moment de la saison. Critiqués tout au long de la saison, les marseillais sont finalement quasiment constamment restés sur le podium, preuve d’une certaine régularité malgré tout. La bonne forme du moment, la qualité d’entraineur de Gerets, la forme retrouvée de Zenden ou Ben Arfa sont évidemment des plus, et une série positive lors des prochains matchs pourrait permettre à Marseille de s’envoler.

Malheureusement, cet OM n’a pour le moment pas été capable de réaliser une grosse série cette saison, perdant un trop grand nombre de point bêtement à domicile, rédhibitoire ? Les marseillais ont les cartes en main, à eux d’être à la hauteur de leurs ambitions.

A suivre, Bordeaux, Paris, Lille et Toulouse…

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme un air de déjà vu

Posted by Félix sur 25 février 2009

Comme l’année dernière, lyon n’a pas réalisé l’exploit sur son terrain, et pourtant…

Souvenez vous, il y a un an, Lyon accueillait un Manchester United ultra favori de la compétition. Après l’ouverture du score de Benzema en fin de première période les lyonnais avaient manqué le coche et laissé Manchester égaliser.

C’est un peu au même scénario que l’on a assisté ce soir, du moins dans les faits, car l’OL s’est montré beaucoup plus convainquant qu’il y a un an.

La première mi-temps des rhodaniens fut en effet plus que bluffante, car après 5 premières minutes qui ne laissaient présager rien de bon (mais alors vraiment rien !), Juninho trouvait magnifiquement la lucarne d’un Victor Valdès décidément calamiteux, à croire que Barcelone refuse d’avoir des bons gardiens (oui, « Dutrou » Dutruel était mauvais lui aussi).

Peu importe, la domination lyonnaise allait continuer, si bien que le Barça peut s’estimer heureux de ne pas être rentré aux vestiaires avec 2-3 buts de plus dans la casquette, la faute à Benzema qui, bien qu’étincelant dans le jeu, n’a pas su faire le KO quand il le fallait, le métier qui rentre que voulez vous.

Evidemment, il paraissait évident que Lyon n’allait pas tenir à ce rythme 90mn, déjà au bord de la rupture en fin de première période, les lyonnais ont accusé le coup en seconde moitié de seconde période, face aux assauts d’un Barça sympa sans plus, et une tête de notre Titi Henry national. Intéressant de constater que, comme le blog le clame depuis des années, le bon poste de Henry est bien celui d’ailier gauche, il est toujours agréable de le rappeler (oui, le blog se la joue).

Bref, à l’arrivée, et malgré un bon match, les lyonnais sont pas dans une super situation, pas besoin de s’y connaître pour le dire. La qualification s’annonce bien compliquée, m’enfin je voyais pas Lyon si bien ce soir pour dire vrai, donc pourquoi pas !

Les Gars

Lyon

Hugo Lloris est à créditer d’une très bonne performance. De là à dire que tous ses arrêts étaient stratosphériques faut pas déconner non plus, m’enfin vous connaissez les médias. Niveau défense, Cris n’a pas lâché Eto’o de la soirée, qui a fini par s’excentrer sur le côté droit pour être un peu plus tranquille, et avoir évidemment plus d’influence. « Paris BoumBoumsong » m’a bluffé, ce mec est vraiment capable de tout, il a su ce soir dégouter Messi, rien que ça, chapeau. Juninho a lui confirmé un constat, plus il prend de l’âge, moins il tient debout ! Dommage car quand il plonge pas, il est plutôt pas mauvais, comme sur coup de pied arrêté as usual.
Devant, Keita et Ederson montrent que ça va mieux depuis quelques matchs en attendant mieux. Benzema lui, risque de pas rester longtemps à ce niveau, surtout s’il qualifie Lyon au retour.

Barcelone

Comme dit précédemment, Valdès, c’est pas ça, et pas qu’à Fifa apparemment. Puyol a pu retrouvé un poste de latéral qu’il occupait à ses début et qui ne lui va décidément pas, m’enfin il a fait le boulot. Dans l’axe, Pique, j’ai du mal, surtout avec une coupe de cheveux pareille ! Xavi is my hero, Busquets pas encore, mais ça devrait s’arranger avec le temps. Eto’o « le père » est vraiment incroyable, il a pas vécu une super soirée avec Cris sur le dos, m’enfin ses petits contrôles et crochets à l’entrée de la surface pfiou…
Déception du côté de Messi, à sa décharge, ils étaient un peu 4 sur lui dès que le ballon s’approchait, ce qui n’est jamais simple, même quand on s’appelle Messi.

Posted in Coupe d'Europe | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »