Tfoot

Y a du monde au ballon !

  • Présentation

    Après 3 ans de mauvais résultats, changements de rédacteurs et refonte de sa charte graphique, Tfoot a décidé de réagir pour quitter le ventre mou de la blogosphère.

    Un nouveau projet sur le long terme, destiné à (re)trouver le plus haut niveau au plus vite. Analyses offensives, référencement malin et stabilité graphique, l’ambition est de retour du côté de Tfoot.

    La lourde tâche de ramener le blog vers les sommets a été confiée à Félix, rédacteur du cru, dont le charisme digne de Jeremy Clément et l’expertise tactique rappelant un certain Raymond Domenech, ne manquera pas de passionner les foules.

Posts Tagged ‘benzema’

Finalement, ça sera 30

Posted by Félix sur 11 mai 2010

Généreux ce Raymond, on lui en demande 23, il nous en donne 30, sympa. On nous annonce depuis 2 mois qu’on aura les 23 au 20h de TF1, mais Raymond n’en a rien à faire, peut-être pour mieux donner le reste à SFR, comme en 2006.

La liste (la vraie ce coup-ci), la voilà :

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Equipe de France | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La Passe Décisive

Posted by Félix sur 21 avril 2010

Oubliez Inter-Barca, oubliez la Coupe du monde, le sujet numéro un de la France du foot est une histoire de fesse.

La France est en train de vivre un véritable tournant médiatique. Oh on se doute bien que ce n’est pas la première fois que des footeux fourrent leur poteau n’importe où, loin de là, sauf que là, l’info est sortie.

Un changement qui suit ce qui se fait depuis des années dans les tabloïds anglais, ou dans Bild en Allemagne. Les joueurs de foot d’aujourd’hui sont des stars, des people comme les autres aux excès que l’on connaît, on comprend donc qu’à présent, la presse fasse état de cela, ça fait vendre !

Vous me direz, l’avait pas trop l’choix la presse de parler de ça. Tout le web est à bloc sur cette histoire, à peine le nom de la Zahia Dehar sorti, les photos (récupérées sur Facebook) de la jeune pouf sont partout sur internet, le buzz enfle, ce n’est que le début.

D’ailleurs, à ce sujet, je dois avouer qu’à la place de nos chers bleus, il y avait de quoi se planter sur l’âge de la meuf, elle fait quand même plus de 18 ans sur les photos. Leur principale connerie en fait, c’est d’être assez con pour se taper ce genre de pouf, mais ça…

M’enfin, ça sent quand même pas très bon pour Benzema, Ribéry et Govou (qui se la serait tapé quand elle avait 18ans), je vois mal par exemple le Real Madrid ne rien faire au sujet de Karim (ainsi que Ribéry), ces grands clubs sont des institutions, ont des images de marque, des mecs hors la loi dans l’équipe, ça colle moyen avec la pureté du maillot blanc.

En terme pénal, je pense que les mecs s’en sortiront avec une amende, ils ne devaient pas être au courant que la meuf était mineure, et ne risque pas grand chose à ce titre. C’est plus en terme sportif que ça pourrait poser problème, notamment pour Benzema, qui commence à accumuler les conneries (accidents de voiture, fêtes, entourage pourri).

Sinon, pour Zahia, je pense qu’elle a décroché le Jackpot. Entre dommages et intérêt, elle devrait se retrouver dans un film de cul dans pas très longtemps, et comme c’est rigolo, on va chercher le nom :

Karim Baisez-moi (avec en guest star Ricardo Caresse moi)

Tirs aux putes

La Croupe du Monde (remake, il existe déjà, et j’ai honte de le savoir)

Bleu Blanc Foutre

FFF : Fédération Française de Fist

Vous aussi, amusez vous à trouver un titre !

Félix

Posted in Médias | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mais où on va ?

Posted by Félix sur 1 avril 2010

A un mois de la sélection de l’ami Raymond, le jour de la ste Estelle (oui, oui, il a osé), dans quel état se trouve notre chère équipe de France ?

Gardien

Lloris constitue l’une des rares satisfactions de l’équipe. Il a su prendre sa place de numéro 1 et le confirme chaque semaine, reste à voir ce qu’il donnera dans une grande compétition avec l’équipe de France. Derrière lui, Mandanda et Carrasso devraient compléter, mais on s’en fiche un peu.

Latéral droit

On sent un vrai manque à ce poste en France depuis la retraite de Sagnol. Faute de mieux, Bakary Sagna s’est imposé, sans jamais convaincre, notamment offensivement. Fanni, pourtant inexpérimenté au haut niveau, semble tenir la corde pour être la doublure, plus pour sa puissance que pour une réelle supériorité par rapport à Chalmé la pleureuse.

Latéral Gauche

Si on n’a pas grand monde à droite, c’est l’embouteillage « A GAUCHE, A GAUCHE ». En club, Evra est clairement au dessus du lot par son niveau actuel (contrairement à Clichy) et son expérience (comparé à l’excellent Trémoulinas). Néanmoins, Pat’ n’a jamais rien fait en équipe de France, moins à l’aise, moins explosif, il est loin d’être indiscutable.

Défense centrale

Entre un Gallas qui a rechuté contre Barcelone, et qui reviendra hors de forme pour la Coupe du Monde (pas de panique, il a la carte, il jouera quoiqu’il arrive) et un « numéro 2 » introuvable, la défense centrale est la très grosse interrogation (oui, plus que les autres, c’est dire). On parle de Ciani et Rami, mais perso,  je trouve ces mecs assez surfaits. Ciani multiplie les erreurs ces derniers temps, surtout au haut niveau, tout comme Rami, calamiteux à chaque gros match d’Europa League (Valence, Liverpool). Escudé, qui nous fait une connerie par match en bleu (le coup de la poisse, je veux bien une ou deux fois, mais après c’est du Zubar), n’a pas sa place dans les 23, au contraire de son coéquipier Squilacci qui semble être la moins mauvaise solution, sachant que Mexès,  ne joue même plus à la Roma, et que Planus, pourtant excellent, n’a jamais été testé.

Un grand point d’interrogation donc…
Récupérateur/Relayeur

Le problème est ici plus tactique qu’autre chose. Le duo Toulalan/Diarra aligné à la vie à la mort par Raymond se marche sur les pieds mais est surtout trop juste dans la première relance. Aujourd’hui, la France est la dernière des grandes nations à jouer avec deux récupérateurs purs, quand les autres préfèrent placer un (voire deux) relayeur, capable de poser et orienter le jeu par des transversales de 30-40m que Toulalan ne réussit jamais. Il serait donc plus intelligent de faire reculer Gourcuff à ce poste, ou alors tenter Nasri (mais il me semble trop juste dans la récupération). Sinon, Benoit Cheyrou est un titulaire indiscutable à l’OM depuis 3 ans, mais à 2 mois de la Coupe du Monde, cela semble être un peu tard.

Ailier Gauche

A ce poste, Domenech a fait l’erreur de ne pas clarifier les choses. Peut-on réellement laisser un Henry physiquement à la ramasse à un poste qui lui demandera autant d’effort ? Evidemment non. Après, il s’agit de choisir entre Ribéry et Malouda. Je veux bien avouer que Malouda n’est pas le pire footballeur du monde ( !!!), mais je conserve de sérieux doutes sur sa capacité à flamber dans un grand match, donc pas contre Wigan. Vu le néant collectif de l’équipe de France, il ne faut pas négliger que le guyanais est très dépendant du collectif qui l’entoure, au contraire d’un Ribéry, qui n’a besoin de personne pour faire la différence. Néanmoins, il serait peut-être temps que le bavarois se réveille et pense à autre chose qu’à son futur contrat, car sa situation commence à lasser.

Ailier droit

Dans l’esprit de Raymond, c’est Ribéry qui devrait occuper ce poste. Malheureusement, Franky n’est vraiment pas à l’aise sur le côté droit, et ce n’est pas nouveau. Les alternatives sont l’inutile Anelka, l’explosif (mais lent) Sidney Govou voire Ben Arfa ou Ménez, mais je doute que le Ray tente ce coup de poker.

Meneur de jeu

Gourcuff, après des moments difficile, revient plutôt bien. De toute façon, il n’y a absolument aucune concurrence à ce poste.

Attaquant de pointe

Henry sur les rotules, Anelka qui ne fait jamais rien de bon en équipe de France (à part des petits ponts dans le rond central contre la Lituanie), Gignac qui a marqué 5 buts cette année, reste Benzema… ah nan, Higuain, l’homme qui ne marque que contre Xerez et Getafe lui a piqué sa place. Bref, rien de bien rassurant là aussi.

Coach

Erf…

Conclusion

Bon on conclue un peu, parce que ça fait un peu long tout ça, au final l’équipe de France a : un bon gardienun bon meneur de jeumais elle a aussi : un latéral droit qui n’a pas un fait un bon match en sélection, une défense centrale inconnue, un latéral gauche qui doit confirmer son niveau, une paire de récupérateur qui se marche sur les pieds, un ailier droit qui préfère jouer à gauche, un ailier gauche pas au niveau dans les très grands matchs et plusieurs attaquants en méforme, alors Yes We Can ?

Si on sort du groupe, ça sera déjà bien…

Posted in Equipe de France | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un collectif, ça n’a pas de prix

Posted by Félix sur 28 octobre 2009

guti,15

Il y a certaines choses qui ne s’achètent pas, pour le reste il y a Mastercard (Florentino Perez), mais ça fait pas du Real une équipe de foot.

Souvenez vous, Real-OM  il y a un mois. La défaite chère payée 3-0 des olympiens ce soir là (et les médias criant à la crise comme on crit au loup) éclipsait une prestation plus que moyenne de madrilènes incapables de fournir du jeu à 11 contre 10, et menés aux points par les hommes de Deschamps pendant une heure.

MOI,  parce que je vois tout avant tout le monde évidemment, je l’avais remarqué, aucun doute, le Barca pouvait déjà fêter son nouveau titre en Liga. Hier soir, en perdant face à Alcorcon, club de 3ème division,  Madrid n’a fait que confirmer cet état de fait.

Et pourtant, ce n’est pas faute de nous l’avoir vendu ce Real. 94 millions par-ci, 75 par-là, des maillots vendus à la pelle, Cristiano Ronaldo qui se tape Hilton (Paris, pas Victorino), ce Real là allait tout gagner, et CR9 (désormais) devenir la plus grande star de la planète.

Si Ronaldo n’a pas mis longtemps à cartonner, avant d’être marabouté par Paris (Hilton, pas le PSG), Madrid lui, tarde à convaincre.

Passé la grande fête de la rentrée (vous savez, quand toutes les nouvelles recrues cartonnent pendant les premiers matchs), les carences défensives des meringues apparaissent au grand jour, dans la mesure ou l’attaque ne peut pas planter 4 buts par match (c’est humain), d’autant plus avec une telle misère collective.

Embouteillage dans l’axe, déséquilibre collectif, Raul qui freine l’intégration de Benzema, le coach Pellegrini, excellent à Villareal mais déjà sérieusement menacé, doit faire face au syndrome « Le plus grand Cabaret du Monde » dans son effectif, je m’explique.

Souvent, lorsqu’une équipe réalise un gros recrutement, l’égo de certains, l’envie de briller des autres, fait que sur le terrain chacun réalise son petit numéro de son côté, sans se soucier de l’équipe ou de son entraineur qui, à moins de s’appeler Patrick Sébastien, ne peut pas y faire grand chose (à moins d’avoir Shirley et Dino dans son effectif !).

Bref, ce Real là a besoin de pas mal de chose pour se relever. D’abord de temps, car on ne créé pas un collectif du jour au lendemain (la première ère galactique n’intégrait qu’une star par an, pas 3 ou 4), mais aussi de la poigne d’un grand entraineur capable de rassembler un vestiaire qui se fout sur la gueule.

Pellegrini, tout excellent coach qu’il était à Villareal, ne semble pas capable de gérer des égos surdimensionnés, comme celui de Riquelme à l’époque, et aura beaucoup de difficultés à inverser la tendance. A Florentino de ressortir la Mastercard pour un Galactique du banc, reste à savoir qui saura gérer un tel effectif.

Posted in Championnats Européens | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Tfoot’s du meilleur joueur : Gourcuff, of course

Posted by Félix sur 27 mai 2009

Tout a déjà été dit ou presque sur Gourcuff, au point de commencer à en agacer certains. Oui il est beau, oui c’est le gendre idéal, mais il joue au foot aussi et plutôt bien !

Parti au Milan tôt, très tôt, on sent que le bordelais a acquis chez les rossoneri le petit quelque chose que les Benzema, Nasri, Ben Arfa n’ont pas encore.
Evoluer (et s’entraîner) deux ans auprès des Kaka, Pirlo, Seedorf, Inzaghi et autre Maldini n’est jamais inutile. Avant de jouer et exploser, Gourcuff a appris, lentement mais sûrement, chose qui porte ses fruits aujourd’hui.

C’est d’ailleurs triste à dire, mais il semble que nos jeunes prodiges soient obligés de s’exiler pour franchir un cap. Nasri, déjà bon à Marseille, est transfiguré après seulement un an chez les gunners. Physiquement au top à présent, on le voit faire les efforts qu’il ne faisait pas, aller au charbon quand il le faut, enfin diront certains. Il est d’ailleurs le premier à le dire, « en France, c’est les vacances à côté », preuve que notre pauvre championnat accuse un retard, là aussi…

Vous l’aurez compris, je ne vais pas m’amuser à énumérer les qualités de Gourcuff, on les connaît déjà et il suffit de le voir jouer pour s’en rendre compte. L’important est surtout de voir à quel point son passage à Milan a fait la différence, ce qui, au moment où Benzema semble stagner à Lyon, revêt une certaine importance pour l’avenir de l’équipe de France.

Posted in Tfoot's | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Lyon lâche prise

Posted by Félix sur 20 avril 2009

Les semaines passent et l’impression de vivre des moments historiques grandit. Plus que jamais, Lyon ne semble plus en mesure de conserver son titre. 1ère des 3 partie d’un dossier sur le titre.

Plus ça va, plus j’ai peur pour Lyon que cette saison se termine en sucette. Revoir ses objectifs à la baisse est une chose (et surtout de la communication dans le cas de Lyon), mais y être réellement confronté en est une autre. Car aujourd’hui, Lyon peut-il légitimement prétendre à un 8ème titre ?

Le Jeu

Dans le jeu, évidemment pas. Une fois de plus, Lyon n’a pas existé ce soir. Certains optimistes s’amuseront à dire que Lyon fut bien en place, mais ça, c’est pas une nouveauté. Aucune créativité ni ambition dans le jeu, une seule occasion franche (sur un exploit de Benzema), le constat est lourd mais toujours le même.
Cette OL version Puel ne m’a jamais vraiment convaincu, si un soir de League des Champions à Florence, mais encore une fois, Lyon avait opéré en contre. Car à force de ne faire que contrer, Lyon a oublié aujourd’hui comment il attaquait. Certes ils jouaient à l’extérieur, certes c’était Bordeaux en face, mais rien n’empêche Lyon de se positionner plus haut ! Je ne crois pas que Puel soit assez con pour demander cela, je vois plus un mélange entre sa frilosité habituelle et un manque de confiance de son équipe.

Les gars

Car Lyon, cette année, quand il n’est pas en confiance, devient plus que banale. Lloris, certes talentueux, n’a pas encore le mental qu’avait un Coupet (que je n’aimais pas particulièrement pourtant), en témoigne son extrême fébrilité, notamment dans les airs. Juninho, si indispensable à cet OL septuple champion de France, n’existe plus que par ses coups de pieds arrêtés (et ses coups tout court), et encore, sans briller autant que par le passé. Benzema quant à lui, qui aura longtemps tenu l’équipe à flot cette saison, est désespérément seul à la pointe de cette attaque, lui demander d’assurer 38 journées à ce rythme est donc une hérésie, mais quand son seul et unique remplaçant se nomme Piquionne -encore triste à voir-, il n’y a pas de quoi être rassuré, au point de se demander comment certains observateurs peuvent encore penser que l’OL possède le meilleur effectif.

Bon ok j'arnaque il l'a pas touché là, n'empêche qu'à part foutre des coups Juninho en ce moment...

Bon ok j'arnaque il l'a pas touché là, n'empêche qu'à part foutre des coups Juninho en ce moment...

Et maintenant ?

Des Owimbowé, Owimbowé, Owimbowé semblent flotter dans l’air (et je ne prononce pas le nom de Greg Wimbé bizarrement), de là à dire que le Lyon est mort ce soir il ne faut pas exagérer. L’argument des lyonnais pendant toute la semaine qu’ en gagnant tous les matchs, ils seraient champion est désormais faux, et avec Marseille à 4 points et Bordeaux qui passe devant, Lyon devra compter sur deux défections d’équipes qui n’ont plus que le championnat à jouer, j’y crois donc moyen, même si mathématiquement rien n’est joué.

L’objectif ne serait il donc pas plutôt d’assurer une place dans le trio de tête avant tout ? Etre resté leader si longtemps avec un niveau de jeu si médiocre n’a surement pas aidé Lyon. L’équipe n’a désormais que 6 matchs pour trouver une identité, une envie, une qualité de jeu qu’elle n’a jamais eu jusqu’ici, et quand on sait que Lyon reçoit le PSG très à l’aise à l’extérieur Vendredi, cela ne pousse pas à l’optimisme.

Seconde partie du billet avec Bordeaux, auteur d’un gros match ce soir.

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Un fauteuil pour six (1/3)

Posted by Félix sur 23 mars 2009

Rarement, la Ligue 1 aura proposé autant de prétendants à la course au titre, et ce à 10 journée de la fin, tour d’horizon des forces en présence.

Lyon, favori naturel

Le club rhodanien occupe la première place du classement depuis la 5ème journée, tranquille pendant la majeure partie de la saison, il voit aujourd’hui revenir la meute. Plus que moyens face à Sochaux, sauvés par Lloris à plusieurs reprises, les lyonnais n’affichent pas une confiance folle en ce moment avec des individualités très en dessous de leur niveau. Benzema, Juninho, Cris et les autres ne sont que l’hombre d’eux même, le tout dans un schéma de jeu peu lisible.

Reste que Lyon n’a toujours pas quitté son précieux et a toujours su réagir dans les moments compliqués. Difficile donc de ne pas penser que les hommes de Puel ne seront pas très loin de la victoire finale, peut être plus grâce à leur mental qu’à un véritable talent.

Marseille, la bonne année ?

Cela fait bien longtemps que l’on n’a pas vu l’OM aussi bien placé à ce moment de la saison. Critiqués tout au long de la saison, les marseillais sont finalement quasiment constamment restés sur le podium, preuve d’une certaine régularité malgré tout. La bonne forme du moment, la qualité d’entraineur de Gerets, la forme retrouvée de Zenden ou Ben Arfa sont évidemment des plus, et une série positive lors des prochains matchs pourrait permettre à Marseille de s’envoler.

Malheureusement, cet OM n’a pour le moment pas été capable de réaliser une grosse série cette saison, perdant un trop grand nombre de point bêtement à domicile, rédhibitoire ? Les marseillais ont les cartes en main, à eux d’être à la hauteur de leurs ambitions.

A suivre, Bordeaux, Paris, Lille et Toulouse…

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lyon n’avance plus

Posted by Félix sur 15 mars 2009

Encore et toujours calamiteux dans le jeu, les lyonnais inquiètent, c’est grave docteur ?

De ma mémoire de footeux (bon je compte pas l’avant 98 on est d’accord), je n’ai pas souvenir d’un OL aussi faible. Et je ne veux pas seulement parlé de cette prestation cataclysmique contre Auxerre, qui n’en est finalement qu’une de plus, seul changement, aujourd’hui les individualités de Lyon ne font plus la différence.

Car avouons le, l’équipe de Puel n’a jamais été convaincante depuis le début de la saison. En dehors de quelques matchs de Ligue des Champions la plupart des matchs furent de véritables purges.
Un exploit de Benzema (ou deux), un coup de pied arrêté de Juninho, un réalisme froid, voilà ce que n’a plus l’OL de ces derniers mois, qui affichent des stats indignes d’un champion de France, de quoi s’étonner de son encore actuelle place de leader.

Benzema, désespérément seul, ne peut pas tout faire.

Benzema, désespérément seul, ne peut pas tout faire.

A la même époque la saison dernière, l’équipe de Perrin en était à 18 buts de plus en championnat, de quoi relativiser la prétendue mauvaise saison d’Alain Perrin et la réputation exceptionnelle dont jouit encore Claude Puel.
Autre stat’ alarmante, une seule victoire à domicile depuis novembre, et encore contre le Havre, il est temps d’arrêter de nier et de changer quelque chose, car Lyon n’arrive plus à faire le jeu, mais aussi et surtout la différence.

Tout n’est pourtant pas perdu, et l’OL est encore leader finalement, chose inquiétante pour le niveau du championnat d’ailleurs. Si les individualités reprennent le dessus, Lyon a encore de quoi conserver son titre, le club ayant acquis une culture de la gagne que n’ont pas ses concurrents, reste à voir si ces stars ont les ressources physiques pour cela…

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Comme un air de déjà vu

Posted by Félix sur 25 février 2009

Comme l’année dernière, lyon n’a pas réalisé l’exploit sur son terrain, et pourtant…

Souvenez vous, il y a un an, Lyon accueillait un Manchester United ultra favori de la compétition. Après l’ouverture du score de Benzema en fin de première période les lyonnais avaient manqué le coche et laissé Manchester égaliser.

C’est un peu au même scénario que l’on a assisté ce soir, du moins dans les faits, car l’OL s’est montré beaucoup plus convainquant qu’il y a un an.

La première mi-temps des rhodaniens fut en effet plus que bluffante, car après 5 premières minutes qui ne laissaient présager rien de bon (mais alors vraiment rien !), Juninho trouvait magnifiquement la lucarne d’un Victor Valdès décidément calamiteux, à croire que Barcelone refuse d’avoir des bons gardiens (oui, « Dutrou » Dutruel était mauvais lui aussi).

Peu importe, la domination lyonnaise allait continuer, si bien que le Barça peut s’estimer heureux de ne pas être rentré aux vestiaires avec 2-3 buts de plus dans la casquette, la faute à Benzema qui, bien qu’étincelant dans le jeu, n’a pas su faire le KO quand il le fallait, le métier qui rentre que voulez vous.

Evidemment, il paraissait évident que Lyon n’allait pas tenir à ce rythme 90mn, déjà au bord de la rupture en fin de première période, les lyonnais ont accusé le coup en seconde moitié de seconde période, face aux assauts d’un Barça sympa sans plus, et une tête de notre Titi Henry national. Intéressant de constater que, comme le blog le clame depuis des années, le bon poste de Henry est bien celui d’ailier gauche, il est toujours agréable de le rappeler (oui, le blog se la joue).

Bref, à l’arrivée, et malgré un bon match, les lyonnais sont pas dans une super situation, pas besoin de s’y connaître pour le dire. La qualification s’annonce bien compliquée, m’enfin je voyais pas Lyon si bien ce soir pour dire vrai, donc pourquoi pas !

Les Gars

Lyon

Hugo Lloris est à créditer d’une très bonne performance. De là à dire que tous ses arrêts étaient stratosphériques faut pas déconner non plus, m’enfin vous connaissez les médias. Niveau défense, Cris n’a pas lâché Eto’o de la soirée, qui a fini par s’excentrer sur le côté droit pour être un peu plus tranquille, et avoir évidemment plus d’influence. « Paris BoumBoumsong » m’a bluffé, ce mec est vraiment capable de tout, il a su ce soir dégouter Messi, rien que ça, chapeau. Juninho a lui confirmé un constat, plus il prend de l’âge, moins il tient debout ! Dommage car quand il plonge pas, il est plutôt pas mauvais, comme sur coup de pied arrêté as usual.
Devant, Keita et Ederson montrent que ça va mieux depuis quelques matchs en attendant mieux. Benzema lui, risque de pas rester longtemps à ce niveau, surtout s’il qualifie Lyon au retour.

Barcelone

Comme dit précédemment, Valdès, c’est pas ça, et pas qu’à Fifa apparemment. Puyol a pu retrouvé un poste de latéral qu’il occupait à ses début et qui ne lui va décidément pas, m’enfin il a fait le boulot. Dans l’axe, Pique, j’ai du mal, surtout avec une coupe de cheveux pareille ! Xavi is my hero, Busquets pas encore, mais ça devrait s’arranger avec le temps. Eto’o « le père » est vraiment incroyable, il a pas vécu une super soirée avec Cris sur le dos, m’enfin ses petits contrôles et crochets à l’entrée de la surface pfiou…
Déception du côté de Messi, à sa décharge, ils étaient un peu 4 sur lui dès que le ballon s’approchait, ce qui n’est jamais simple, même quand on s’appelle Messi.

Posted in Coupe d'Europe | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Week-End de Foot

Posted by Félix sur 24 septembre 2008

Peu occupé et encore on holiday (alala fainéants d’étudiants), j’ai pu me faire un de mes derniers week-end foot de ces vacances et me délectant (ou pas) de cette 6ème journée de ligue 1, mes impressions.

Le Havre – Lyon

Comme quasi systématiquement depuis des années, Lyon a gagné son match de championnat qui suivait celui de champion’s league. Une stat qui peut sembler anodine, mais à l’heure des comptes en fin de saison, on se rend compte que cette capacité qu’a la machine lyonnaise à gagner ces matchs compte énormément.
D’autant plus que Le Havre a opposé une belle résistance au septuple champion de France. Le club doyen, mené par un bon Alassane, mais aussi par un Fauré décidément toujours aussi vendangeur, un comble pour quelqu’un qui avait il fut un temps été surnommé « le Van Nistelrooy de la ligue 2 » (je dirais plutôt Van Nistelrouille pour ma part, oui je suis drôle), a montré de belle capacité dans le jeu, en manquant malgré tout d’impact à la finition.
De son coté, comme souvent cette saison, Lyon n’a pendant longtemps pas été magique, loin de là, mais avec un effectif remanié, l’essentiel est là avec une victoire sur un pénalty cette fois ci indiscutable, il était de toute façon difficile d’en demander beaucoup plus aux lyonnais après la grosse débauche d’énergie face à la Fiorentina.
Mention spéciale au duo Pjanic Benzema, dont la relation technique fut un régal pour les yeux, espérons que Claude Puel tentera une nouvelle fois d’associer les deux.

Prometteur à Troyes, Blaise Matuidi prouve semaines après semaines qu'il est l'un des très bon récupérateurs de la Ligue 1, Hein Arsène !

Prometteur à Troyes, Blaise Matuidi prouve semaines après semaines qu'il est l'un des très bons récupérateurs de la Ligue 1, Hein Arsène !

Saint Etienne – PSG

Les verts renouent avec la victoire face à un PSG mi figue mi raisin, et un Hoarau qui confirme les limites dont l’on pouvait se douter, notamment techniquement et face au but avec deux grosses occasions manquées. Difficile néanmoins d’en vouloir à ce jeune joueur qui débarque de ligue 2, j’espère juste pour lui (et pour Paris) que Kezman saura palier son manque de confiance actuel lors des prochain matchs.
Dominateurs en début de match, les parisiens ont par la suite laissé du terrain aux stéphanois, qui ouvrirent le score de sublime manière par le prometteur Dabo (en état de grâce), non sans la complicité d’un Landreau pas exceptionnel.
Dès lors, Saint Etienne prenait confiance et pouvait organiser le jeu à sa guise. Matuidi, énorme à la récupération (il a dégouté Jay Jay Sessegnon pour vous donner une idée), a été omniprésent au milieu de terrain, organisant avec son beau pied gauche vers les Dernis et autres Ilan, un des très bons joueurs trop peu médiatisés de notre championnat. Intéressant d’ailleurs de voir le coaching de Roussey sur ce match, qui a préféré faire tourner quelques jours après le déplacement en Israel, une constante pour le coach des verts, qui comptera surement en fin de saison quand les organismes des adversaires seront plus usés.
On ne peut pas mentir et dire que ce match a été un chef d’œuvre, les fautes techniques de part et d’autre furent en effet trop nombreuses pour assurer un spectacle digne de ce nom, même dans les bonnes périodes stéphanoises. Des bonnes périodes dans lesquelles le PSG a recommencé à se liquéfier comme les saisons précédentes, sans que cela ne porte préjudice grâce notamment à un Makélélé certes toujours à la limite du carton rouge, mais toujours là pour motiver ses troupes, un capitaine exemplaire qui va faire du bien au PSG.
Coté stéphanois on respire, et force est de constater que l’effectif de Saint Etienne est costaud cette saison, malgré le départ récent de Feindouno.
Gomis, Ilan, Grax, Giglotti, Miralas Dernis, Payet, Matsui, il n’y a pas à dire le potentiel offensif des verts est impressionnant, espérons donc qu’il ne sera pas assombri par une solidité défensive déficiente.

OM – Monaco

Un match des plus soporifiques que j’ai eu l’occasion de suivre en cette fin de week-end.
Il faut dire qu’à la décharge des marseillais, moins fringants que depuis le début de la saison, Monaco et l’ambitieux Ricardo avait décidé de fermer les portes durant 90 minutes, et de profiter des occasions de contre. Un contrat rempli donc à moitié, car si les monégasques ont bétonné comme il faut durant tout le match, ils ont aussi par l’intermédiaire de Nimani et Park loupé un nombre élevé d’occasion ou situations, appelez ça comme vous voulez.

Et l’OM dans tout ça ? Je dois avouer que je suis assez perplexe. Non pas que ce match remette totalement en question tout le mercato olympien (même si beaucoup de gens essayent de faire passer cette idée), mais on a fortement senti l’abscence d’un Djibril Cissé dimanche soir. L’argument est souvent de dire que Cissé n’est qu’un joueur de profondeur et qu’il n’aurait rien apporté contre Monaco, mais il faut avoir manqué toute la seconde partie de saison dernière pour penser que Djibril ne sait pas jouer en point de fixation.

De plus, avec un nombre de nains impressionnant (et pourtant j’aime les joueur petits !), l’OM manque sérieusement de poids devant, d’autant plus lorsque Mamadou Niang, peu convainquant depuis son retour de la CAN (même si statistiquement irréprochable) commence à se reposer sur ses lauriers. Espérons donc pour l’intérêt du championnat que l’OM trouvera solution à ce problème.

La détresse de Mamadou Niang, lorsqu'il apprend qu'avec le départ de Cissé il sera le responsable n°1 de tous les problèmes offensifs de l'OM.

La détresse de Mamadou Niang, lorsqu'il apprend qu'avec le départ de Cissé il sera le responsable n°1 de tous les problèmes offensifs de l'OM.

A venir, « les dossiers de tfoot », afin de donner un peu plus notre avis sur des constantes du football d’aujourd’hui : La vidéo, le football français en coupe d’Europe et plein d’autres !

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »