Tfoot

Y a du monde au ballon !

  • Présentation

    Après 3 ans de mauvais résultats, changements de rédacteurs et refonte de sa charte graphique, Tfoot a décidé de réagir pour quitter le ventre mou de la blogosphère.

    Un nouveau projet sur le long terme, destiné à (re)trouver le plus haut niveau au plus vite. Analyses offensives, référencement malin et stabilité graphique, l’ambition est de retour du côté de Tfoot.

    La lourde tâche de ramener le blog vers les sommets a été confiée à Félix, rédacteur du cru, dont le charisme digne de Jeremy Clément et l’expertise tactique rappelant un certain Raymond Domenech, ne manquera pas de passionner les foules.

Posts Tagged ‘auxerre’

Finalement Lyon et Auxerre

Posted by Félix sur 16 mai 2010

On a bien failli assister au multiplex le moins intéressant de l’histoire de la L1. Marseille déjà champion, les relégués déjà connus et Lille et Lyon à qui le Ligue des champions semblait promise.

Comme souvent, Lyon a fait le boulot avec cette victoire facile contre Le Mans. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un titre loin d’être joué

Posted by Félix sur 26 avril 2010

A écouter tout le monde, le championnat est joué depuis 1 mois, mais en regardant les résultats d’Auxerre, l’OM a de quoi se méfier.

40% de possession (contre Toulouse), 5 tirs, 5 cadrés, 3buts, plus de 20 tirs concédés, 0 but encaissé. Que faire face à des stats pareilles ? Pablo Correa et Alain Casanova n’ont qu’à bien se tenir, cet Auxerre vient d’un autre monde.

Rarement on aura vu un tel réalisme de la part d’une équipe sur le papier aussi limitée. Et c’est sur ce point là qu’Auxerre fait sa réussite, laissant totalement le ballon à un adversaire qui prend confiance, se dit qu’après tout, Auxerre c’est pas si fort que ça, c’est même un peu des branques, jusqu’à un contre, un but de Jelen, rideau, 3points, pas très romantique, mais terriblement efficace.

Je danse le Mbia

De son côté, le leader marseillais a éprouvé toutes les peines du monde pour se débarrasser d’un Saint-Etienne de gala. Quand on voit la performance des verts il y a une semaine au Parc et celle de ce soir, on comprend la tâche des marseillais, a fortiori en cette fin de saison. Alors qu’Auxerre joue contre des équipes déjà en vacances, Marseille rencontre des équipes libérées à la recherche de la dernière grosse perf’ de leur saison.

Il n’empêche, même contre des verts en jambe, l’OM se doit de s’imposer avec plus de sérénité, et surtout de maitrise. Hier, la victoire s’est jouée sur un poteau et une connerie de Rivière (alias Joakim Noah) hors jeu, qui pousse le ballon au fond, plus que de la chance, plus fort que la Bonne Mère, l’esprit de RLD veille sur l’OM en cette fin de saison.

Après l’ouverture du score de Valbuena, Sté n’a pas changé sa ligne de conduite : « on est venu là pour faire un résultat, on bouge pas d’un poil et on essaye d’embrouiller en contre pour choper un nul », pas flamboyant, mais chacun se bat avec ses armes. C’est d’ailleurs ce qui a déstabilisé les marseillais, qui attendaient probablement plus d’allant offensif de la part des verts après l’ouverture du score. Ne sachant plus trop s’il fallait attendre en prenant le risque  de prendre un but sur balle arrêtée, ou attaquer et se prendre à contre à la con, l’OM a proposé la fameuse tactique hybride à lignes écartées, pas assez offensive pour être dangereux (surtout avec un Niang en carton), pas assez solide pour contenir l’adversaire.

Heureusement pour eux, les marseillais peuvent compter sur ce qui leur manquait depuis des années, une charnière centrale de haut niveau. Si on connaissait la puissance d’un Diawara intraitable dans les duels, on découvre depuis quelques mois un Mbia impressionnant (en dehors de ses gouts musicaux, lui qui est allé au concert de Rihanna) . Immense de la tête, impeccable en couverture, à l’aise dans la relance, rapide, puissant, il a vraiment tout pour faire carrière en défense centrale, alors qu’au milieu, il a plus le niveau pour faire Gueugnon.

C’est véritablement sur sa défense (et un Mandanda retrouvé) que l’OM devra compter sur cette fin de saison. Sur ces 6 derniers matchs compliqués dans l’ensemble, Marseille n’a encaissé que 2 buts. D’ailleurs, Deschamps devrait s’appuyer sur celle-ci contre Auxerre, dans une rencontre qui s’annonce fermée de chez fermée, qui déterminera l’identité du futur champion de France. En s’imposant, Auxerre frapperait un grand coup et aura les cartes en main pour aller au bout.

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une enflammade bien rapide

Posted by Félix sur 13 avril 2010

« Marseille déjà champion », « l’OM fonce vers le titre » et j’en passe, à écouter tout le monde, inutile de terminer le championnat, l’OM est dors et déjà champion.

Oui, les olympiens ont frappé un grand coup ces dernières semaines, la victoire en finale de coupe moustache a incontestablement donné plus d’assurance à un groupe en pleine possession de ses moyens, symbolisé par l’explosion de Lucho, que certains « experts » disaient inadapté à la L1.

Malgré tout, cette histoire de titre joué, c’est un peu de la science fiction. Sur le plan comptable, l’OM ne compte pour le moment pas une avance incroyable sur ses concurrents directs, d’où l’importance du match de ce soir à Sochaux, qui permettrait aux hommes de Deschamps de reléguer Auxerre et Lyon à respectivement 5 et 7 points.

Au passage, la dèch’ est à féliciter pour sa gestion des matchs en retard, qui se sont réellement transformés en bonus. Durant des mois, l’OM a continué à aborder le championnat comme s’il possédait le même nombre de match que ses concurrents, lui permettant de s’envoler dans le sprint final, sauf que…

Sauf que Bordeaux n’est toujours pas si loin. Certes, les girondins traversent une bien mauvaise passe en 2010, mais ils restent pour moi encore maîtres de leur destin, en étant potentiellement à 3 points de la tête, ce qui, quand on sait que l’OM joue Auxerre et Lille chez eux, reste encore jouable.

Les girondins ne sont donc largement pas à enterrer, gare à la bête blessée (expression France Télévision), à l’orgueil du champion. Les 2-3 prochaines journées qui arrivent nous donneront certainement plus d’informations. En gagnant ses 3 prochains matchs, et surtout sa rencontre face à Lyon ce week-end, Bordeaux, qui n’aura ensuite que des adversaires à sa portée, sera une menace très sérieuse pour l’OM.

Félix

Posted in Ligue 1 | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »