Tfoot

Y a du monde au ballon !

  • Présentation

    Après 3 ans de mauvais résultats, changements de rédacteurs et refonte de sa charte graphique, Tfoot a décidé de réagir pour quitter le ventre mou de la blogosphère.

    Un nouveau projet sur le long terme, destiné à (re)trouver le plus haut niveau au plus vite. Analyses offensives, référencement malin et stabilité graphique, l’ambition est de retour du côté de Tfoot.

    La lourde tâche de ramener le blog vers les sommets a été confiée à Félix, rédacteur du cru, dont le charisme digne de Jeremy Clément et l’expertise tactique rappelant un certain Raymond Domenech, ne manquera pas de passionner les foules.

Qu’on passe à autre chose…

Posted by Félix sur 11 juillet 2010

[tweetmeme source=”tfootblog” only_single=false]Plus un jour ne se passe sans une nouvelle révélation fracassante sur le désastre des bleus en Afrique du Sud. D’abord curieux, j’avoue m’être dans un premier temps intéressé au phénomène, mais trois semaines après, le feuilleton commence à tourner en rond.

Bon je vais pas vous faire le coup de « l’avènement d’internet », on sait tous que ça a changé nos habitudes à tous, et que la dictature du scoop y règne.

Sauf que là, ça commence à devenir vraiment fatiguant. Est-il vraiment obligatoire de faire un grand déballage ? Evidemment, si vous demandez ça aux journalistes, c’est essentiel. Ca vendra du papier, fera de l’audimat, on fera des émissions spéciales là-dessus avec des philosophes qui n’ont jamais vu un match de foot. Indispensable donc.

Mais dans le fond, est-ce vraiment nécessaire pour l’avenir de l’équipe de France ? Je ne le crois pas. Je trouve le climat actuel d’une violence rare. Que ce soit les journalistes qui trouvent une nouvelle tête de turc tous les jours (un coup Evra, l’autre Ribéry, jusqu’à Toulalan aujourd’hui !), ou les anciens de France 98 qui demandent des sanctions à n’en plus finir (ont-il été irréprochables tout au long de leur carrière ? 2002, ça vous rappelle quelque chose ?), l’atmosphère est de plus en plus nauséabonde.

A croire que pas mal de gens n’ont jamais vécu dans un groupe. Le meilleur exemple que j’ai trouvé est l’école. On a tous un jour été dans une classe plus ou moins dissipée (quel élève n’a jamais entendu son prof dire « vous êtes la pire classe que j’ai jamais eu ! »). Et c’est étrange comme l’attention d’une classe pouvait varier en fonction du professeur.

Mettez un prof sans autorité naturelle et un peu bordélique dans ses cours, tout risque de partir en vrille assez vite, et vous allez voir des mecs en profiter pour mettre le boxon (toute ressemblance avec mes cours de philo de terminale ne serait que pure coïncidence). Mettez en suite un prof avec une certaine autorité (sans être un tyran) et des cours construits, vous verrez que les mêmes mecs qui foutaient le bordel vont savoir se tenir.

Et c’est un peu l’histoire de l’équipe de France. Quand on ne donne pas de limite aux gens, a fortiori à des mecs pas top niveau état d’esprit, les choses risquent de partir en cacahuète (comme dirait l’indispensable Xavier Gravelaine), mais de là à tout pardonner, il ne faut pas non plus déconner.

C’est donc pourquoi je ne réagirai pas aux innombrables révélations (pour la moitié fausse) sur la catastrophe du mondial sud-africain. A défaut de pardonner les joueurs pour le naufrage, je le comprends, et j’ai donc décidé d’attendre de voir ce que Laurent Blanc décidera. On a décidé de donner les clés au président, laissons-le donc arranger tout ça en interne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :