Tfoot

Y a du monde au ballon !

  • Présentation

    Après 3 ans de mauvais résultats, changements de rédacteurs et refonte de sa charte graphique, Tfoot a décidé de réagir pour quitter le ventre mou de la blogosphère.

    Un nouveau projet sur le long terme, destiné à (re)trouver le plus haut niveau au plus vite. Analyses offensives, référencement malin et stabilité graphique, l’ambition est de retour du côté de Tfoot.

    La lourde tâche de ramener le blog vers les sommets a été confiée à Félix, rédacteur du cru, dont le charisme digne de Jeremy Clément et l’expertise tactique rappelant un certain Raymond Domenech, ne manquera pas de passionner les foules.

Suarez, ce héros

Posted by Félix sur 6 juillet 2010

[tweetmeme source=”tfootblog” only_single=false]Allez savoir, je n’avais pas encore pris le temps de revenir sur l’arrêt du mondial, celui de Suarez face au Ghana.

Depuis quelques jours, les vierges effarouchées n’en finissent plus de vouloir réinventer les règles du foot : « l’arbitre devrait accorder le but dans ce genre de situations », « à quand le but de pénalité »,  » Suarez devrait être suspendu 10 matchs » et j’en passe.

J’ai personnellement beaucoup de mal à condamner ce geste du buteur de l’Ajax, oui c’est antisportif on sait, mais bon est-ce si scandaleux ?

Pas tant que ça je trouve. A partir du moment où l’arbitre n’a pas été abusé et que l’Uruguay a été sanctionnée (carton rouge + penalty), il n’y a vraiment pas de quoi s’offusquer. Si Gyan avait marqué son penalty comme il est sensé le faire, on en parlerait plus aujourd’hui.

Non, plus qu’un simple geste de malin comme la main de Dieu, ou celle de Henry, c’est plus un sacrifice, un calcul qu’a fait Suarez face au Ghana. Mettez vous 2mn à sa place, vous êtes en quart de Coupe du Monde, et à la dernière seconde le ballon va entrer dans le but à 30 cm de votre tronche et éliminer votre équipe. A cette vitesse là, on parle de reflexe, et l’action est plus dictée par l’émotion que par la réflexion.

Que ressent Suarez à ce moment là (instant Charles Bietry) ? «NON, je veux pas qu’on se fasse éliminer » et c’est tout. La main est plus un instinct de survie qu’un geste calculé pour tenter d’abuser de l’arbitre. Je me sacrifie, comme un pion aux échecs, si ça peut sauver le roi, tant mieux.

Alors oui c’est naze sportivement, et les apôtres du fair-play ne se gênent pas pour trouver ça scandaleux. Mais ce qu’a fait Suarez est collectivement exceptionnel, il se prive d’une éventuelle demi-finale voire finale (même si depuis, la Fifa ne l’a suspendu qu’un match) pour laisser ses copains et son pays rêver encore un peu. Pour la plupart, Suarez est un voleur, mais pour son pays, c’est un héros, et c’est le principal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :