Tfoot

Y a du monde au ballon !

  • Présentation

    Après 3 ans de mauvais résultats, changements de rédacteurs et refonte de sa charte graphique, Tfoot a décidé de réagir pour quitter le ventre mou de la blogosphère.

    Un nouveau projet sur le long terme, destiné à (re)trouver le plus haut niveau au plus vite. Analyses offensives, référencement malin et stabilité graphique, l’ambition est de retour du côté de Tfoot.

    La lourde tâche de ramener le blog vers les sommets a été confiée à Félix, rédacteur du cru, dont le charisme digne de Jeremy Clément et l’expertise tactique rappelant un certain Raymond Domenech, ne manquera pas de passionner les foules.

Tfoot’s du meilleur coach, Deschamps évidemment

Posted by Félix sur 12 mai 2010

Contrairement à nos chers trophées UNFP, je considère que la dèche mérite totalement ce titre de meilleur entraineur de L1.

Alors ouais, il est pas super populaire, il a pas l’ « aura » (moi j’appelle ça la carte) de Laurent Blanc qui lui permet d’être au dessus des critiques, mais au final, partout il passe, ça marche.

Pourtant l’affaire était pas gagnée. Quoiqu’on en dise, succéder à Gerets, aux yeux des joueurs comme des supporters, ça faisait une sacrée pression. D’ailleurs, tout n’a pas été rose cette saison, avec une première partie difficile ou Deschamps a longtemps cherché la formule, avant de la trouver en janvier.

La grande force de Deschamps est d’ailleurs là, il a parfaitement su gérer les moments chauds de la saison (vous savez, quand l’OM perd 2 matchs d’affilé et que les médias annonce la crise) et n’a jamais semblé dépassé par les évènements, chose que n’a pas su faire Blanc, qui a vu partir son équipe en cacahuète.

C’est d’ailleurs, au delà de toute considération tactique et d’histoire de « beau jeu », la différence entre les deux entraineurs stars de la L1. S’il est évident que Blanc a tout pour réussir, il lui reste encore beaucoup à apprendre dans la gestion des moments difficile. Trop souvent, on aura entendu le président enfoncer un peu plus ses joueurs, et se cacher derrière les méformes et erreurs de certains.

Enfin, il faut aussi saluer la grande qualité de son recrutement. Plus que d’avoir su prendre de bons joueur (et ne s’être quasiment pas trompé), Deschamps a su pointer les lacunes de son équipe, pour la faire progresser considérablement, en seulement 1 an. Si Lucho et Diawara étaient des valeurs sûres (n’en déplaise à certains), Doudou Cissé était une énigme pour pas mal de monde, ce qui ne l’a pas empêché de faire totalement oublier Cana (pourtant très populaire) au poste de 6, qui l’eu cru ?

Reste à voir si Deschamps saura s’inscrire dans la longueur avec un OM aux ambitions retrouvées (évidemment, tout le monde parle de Ligue des Champions maintenant). Son expérience sa qualité de tacticien mais aussi son carnet d’adresse pour attirer de grands joueurs permettent de penser que Marseille sera encore plus compétitif la saison prochaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :